TOKYO : Une journée pleine de promesse pour nos athlètes du Grand Est

2 Potdevin 200m VL3

Par Etienne Bonamy, jeudi 2 septembre 2021. Photos : Edie POTDEVIN – crédits : Guillaume Mirand.

 

Avec un peu de pluie dans le ciel gris et beaucoup d’eau salée autour de lui, Eddie POTDEVIN a fait glisser sa pirogue à très grande vitesse sur le bassin de Tokyo ce jeudi en fin de matinée. Vainqueur de sa série, le licencié du club de Charleville-Mézières Canoé-kayak s’est directement qualifié pour la finale A de la catégorie VL3, samedi. Une très belle performance pour ses premiers Jeux, à 41 ans alors qu’il n’a rejoint l’équipe de France que depuis trois ans. Installé à la ligne d’eau n°5, sur un sprint de 200m qui exige de prendre un excellent départ et tenir le rythme, l’Ardennais a montré toute sa puissance. Auteur du 3ème meilleur chrono des deux séries, Eddie s’est imposé avec une demie seconde d’avance sur l’Argentin Atamanuk. Un précieux avantage qui évite au Carolo de passer par les demi-finales samedi et lui permet de se rapprocher de son objectif de podium.

 

Photos : Sonia HECKEL – crédits : Luc Percival

 

En boccia, Sonia HECKEL et son assistant Florent BRACHET ont découvert eux aussi les Jeux ce jeudi après-midi. La France y participe pour la première fois par équipes et la Lorraine, championne d’Europe 2019, ne pouvait pas rater l’événement. Elle pratique cette discipline réservée aux compétitions handisport depuis 2007. Dans l’immense centre de gymnastique d’Ariake qui accueille les trois journées d’épreuves, le trio tricolore (Heckel, Van der Beken et Brenek) engagé en catégorie BC3 (avec l’utilisation d’une rampe pour athlètes en grand déficit de tonus musculaire) était opposé à la Thaïlande, une formation de leur niveau. Les Bleus ont remporté deux mènes (sur quatre) mais s’inclinent, battus 2-4. Ce vendredi, la tâche est encore plus ardue pour Sonia et ses équipiers. Ils affrontent la Grèce (championne paralympique 2012 et 3ème en 2016) puis la Corée du Sud (médaille d’argent à Rio) et la Grande-Bretagne en fin d’après-midi. Pour jouer la demi-finale et le podium, samedi, il faudra sortir au deux premières places de la poule.

La journée de vendredi est riche de promesses pour la Team Grand Est. Stéphane MOLLIENS, en tennis de table, et Nicolas PEIFER, en tennis fauteuil, sont en finale. Le premier par équipes avec Fabien Lamirault, le second en double avec Stéphane Houdet. Pour l’un et l’autre la médaille est déjà assurée, seule la couleur du métal est à découvrir.

Le pongiste de Moulins-lès-Metz sait la gestion qui précède un tel rendez-vous. Il va jouer sa 4ème finale paralympique consécutive par équipes. La troisième avec Fabien Lamirault, son partenaire à Tokyo. Impressionnant. Ce sera contre la Corée du Sud. Ce jeudi, les deux pongistes ont « coupé » avec leur sport pour décompresser. « On essaiera de revenir frais et aéré physiquement et mentalement », promettaient-ils après leur demie. « Il faudra l’être face aux Coréens, 3èmes et 4èmes mondiaux en individuel, une très grosse nation dans notre catégorie. C’est la même finale qu’il y a cinq ans donc on s’y attendait ». Programmée en fin d’après-midi, la partie promet aussi de l’ambiance au gymnase du Tokyo Metropolitan où toute la délégation française donne de la voix pour supporter ses champions depuis le début des tournois. Avec la réussite que l’on sait.

Le court central de l’Ariake Park devrait aussi réserver du soutien aux tennismen français. En double, la paire Nicolas PEIFER – Stéphane Houdet défend son titre de Rio contre les Britanniques Hewett et Reid qu’ils avaient vaincus voilà cinq ans. Programmé 3ème partie de cette session consacrée à 5 finales consécutives, le duel franco-britannique se déroulera sur le court central couvert et climatisé, à l’abri du soleil brulant ou des averses de pluie qui alternent en ce moment sur Tokyo. La jeunesse est anglaise, l’expérience française. Et l’issue incertaine. « On n’a pas à se prendre la tête », avance le Lorrain. « On sait ce qu’on doit faire. L’objectif c’était de défendre notre titre et de repartir avec une médaille ». Le contrat est déjà à moitié rempli.

 

Les résultats du 2 septembre

BOCCIA

Centre de gymnastique d’Ariake – Poule A

FRANCE-Thaïlande : 2-4 (1-0, 0-2, 1-0, 0-2)

Sonia HECKEL, Florent BRACHET

 

PARA CANOË

Sea Forest Waterway

200m VL3 – Séries

1er : Eddie POTDEVIN – Qualifié pour la finale A

 

Le programme du 3 septembre

BOCCIA

2h30 (heure française)

Centre de gymnastique d’Ariake

Poule A

Grèce – FRANCE

7h25 (heure française)

Corée du Sud – FRANCE

11h05 (heure française)

FRANCE-Grande-Bretagne

Sonia HECKEL, Florent BRACHET

 

TENNIS FAUTEUIL

à partir de 4h00 (heure française)

Ariake Park

Double messieurs – Finale

Nicolas PEIFER-Stéphane Houdet – Alfie Hewett-Gordon Reid (Grande-Bretagne)

 

PARA TENNIS DE TABLE

10h00 (heure française)

Gymnase Tokyo Metropolitan

Par équipes messieurs – Finale

FRANCE – Corée du Sud

Stéphane MOLLIENS-Fabien Lamirault